Tournai, mégadancings à la douane

For an endless night
mercredi 1 janvier, 2020
Tournai, ancienne capitale nocturne de l’Europe ? C’est ce qu’affirment les nostalgiques de ces soirées débridées le long de la chaussée Montgomery, juste à l’intérieur de nos frontières. Des colonnes de Français attirés par la fête à la belge se déversaient au Cap’tain ou à la Bush. Certains se fracassaient contre un mur en rentrant. Le bourgmestre de Tournai a imposé l’extinction des néons après trois heures du matin. Tant pis si la « guince » n’a plus le grain de folie d’autrefois, et les mégadancings le même chiffre d’affaires.
Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité