Quand la Belgique gagne : nationalisme et belgitude après la Coupe du monde

Par
Traduction
samedi 1 septembre, 2018

Un patriotisme sans patrie est-il possible? Le nationalisme peut-il exister sans loyauté envers une nation? La question, qui a émaillé les dernières décennies en Belgique, a ressurgi avec force après les succès de l'équipe nationale durant la récente Coupe du monde de football. Le Gallois Martin Conway, professeur d'histoire contemporaine à l'université d'Oxford, propose pour Wilfried son regard sur la belgitude, lui qui étudie notre pays depuis trente ans.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité