Marie-Hélène Ska : « La paresse intellectuelle est en régression »

mercredi 1 juillet, 2020

Malgré un langage plus feutré que jadis, on la dit encore parfois cassante. Secrétaire générale de la CSC, la confédération des syndicats chrétiens, Marie-Hélène Ska doit-elle ce caractère bien trempé à sa jeunesse dans les sillons du monde agricole, ou est-ce là une saine réaction face à un monde injuste ? De la violence institutionnelle révélée par la crise sanitaire au marketing électoral du PS et d’Ecolo, en passant par l’entre-soi de ministres de droite déconnectés, c’est qu’il y en a des raisons de muscler ses indignations. Quelques-unes, aussi, après la pandémie, d’espérer des lendemains meilleurs.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité