L’hôtel de Memling, le dernier témoin

samedi 1 juillet, 2017

À Kinshasa, l’hôtel Memling est demeuré l’escale obligée de toutes les missions diplomatiques belges qui descendent au Congo. On y a vu Louis Michel engloutir d’énormes steaks, Didier Reynders perdre son sang-froid ou certains journalistes céder aux charmes des belles de nuit... L’édifice légendaire continue de faire le plein de clients sur la plus longue avenue d’Afrique, mais les choses ont changé. Sauf sur un point précis : il appartient toujours à la Sabena.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité