L’évadée, l’appel lancé au secours des mutilés

dimanche 1 juillet, 2018

"En Belgique, des dizaines de milliers de jeunes en détresse se griffent ou se tailladent les bras. L'automutilation concerne de plus en plus d'adolescents - certaines estimations parlent d'un sur cinq. Quelle est cette épidémie que l'on ne veut pas voir ?" interrogeait récemment l'hebdomadaire Knack. D'autres questions affluent. Le harcèlement scolaire, aux issues parfois irréparables, est-il combattu comme il le devrait ? Pourquoi les chiffres alarmants du suicide chez les 12-18 ans ne provoquent-ils pas un sursaut national ? Héloïse Guisset, 18 ans, étudiante en philosophie, a quitté l'école en juin 2017. Elle a adressé ce texte à Wilfried. Pour inciter les adultes à ne plus fermer les yeux. Pour encourager les mains secourables à se manifester.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité