Les enfants du monde d’après : jeunes esprits en cage

mercredi 1 juillet, 2020

Pendant deux mois, ils ont vécu le scénario de ces huis-clos familiaux à l’ambiance oppressante. Avec un dénouement heureux : les enfants peuvent à présent, « piano piano », reconquérir les dehors, retrouver leurs amis et, pour certains, le chemin de l’école. Au moment où les murs tombent, ils dévoilent leurs blessures laissées par l’enfermement, les leçons qu’ils en tirent pour ce futur qui leur appartient. Tournée des chaumières, de Forest à Jupille.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité