L’amitié belgo-britannique menacée par le Brexit

Avant l'orage
Par
Traduction
lundi 1 janvier, 2018

Le Royaume-Uni et la Belgique ont toujours été d’excellents voisins. Dès 1830, les échanges commerciaux, culturels, universitaires, touristiques ou industriels entre ces deux nations séparées par la Manche se sont multipliés avec un grand respect mutuel. Mais le temps où James Ensor peignait les Anglais se délassant sur les plages d’Ostende est révolu et l’idylle a quelque peu flanché depuis l’adhésion du Royaume-Uni à l’Union européenne. Herman Van Rompuy s’est fait traiter de « serpillière humide » et d’autres dirigeants belges ont été critiqués par le pouvoir britannique pour leur trop grand attachement aux institutions bruxelloises. La vieille amitié va-t-elle voler en éclats dès mars 2019, quand le Brexit deviendra effectif ? Pour Wilfried, le journaliste anglais Tim King s’est lancé dans une pérégrination à travers la riche histoire des relations belgo-britanniques.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité