La vie insulaire des béguinages, un archipel de quiétude dans la Flandre de Bart De Wever

Par
Traduction
Photos
mercredi 1 juillet, 2020

Hier, les béguinages rassemblaient des communautés de femmes vivant en milieu urbain à l’écart des hommes. Aujourd’hui, lieux de silence et de lenteur, ils sont un refuge pour les esprits rêveurs, dans un XXIe siècle bruyant et connecté. Des endroits à part. Loin du vacarme des quatre-voies, loin de l’étalement des quatre-façades. Les éructations de l'extrême droite nationaliste.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité