La Lega, les amis italiens du Vlaams Belang et de la N‑VA

Forza Flandria
mercredi 1 avril, 2020

La Lombardie, foyer épidémique du coronavirus, est aussi l’un des bastions des militants identitaires. Depuis son passage au ministère de l’Intérieur italien, le Milanais Matteo Salvini est devenu l’icône de l’extrême droite européenne, celui qui, d’un parti moribond, a conquis un pays pour en fermer les ports. Le Vlaams Belang n’échappe pas à la Salvini-mania, mais l’influence du chef de la Lega va au- delà... jusqu’à la N-VA. Enquête sur un trio identitaire dont les affinités dépassent la frontière entre le beurre et l’huile.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité