La démocratie sans isoloir

samedi 1 juin, 2019

Alors qu'en France et en Autriche les gouvernement envisage très sérieusement de mettre fin à l'anonymat sur Internet, les autorités belges ne semblent pas prêtes à embrayer. Cela pourrait toutefois finir par arriver: des études sur le sujet circulent dans certains cabinets. Dossier potentiellement explosif, puisqu'il s'agirait, tout simplement, de requalifier un droit humain en délit.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité