Jinnih Beels, du bidonville de Calcutta à l’hôtel de ville anversois

lundi 1 avril, 2019

C’est l’histoire d’une fillette qui a grandi dans un bidonville près de Calcutta. L’histoire d’une commissaire de police en quête de justice depuis l’assassinat de sa mère. L’histoire d’une femme politique au cœur rouge, partie à la conquête d’une ville portuaire. Avec l’espoir de sauver des socialistes anversois faiblards, au prix d’un pacte avec l’homme fort de la N-VA, Bart De Wever. Ceci est l’histoire de Jinnih Beels.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité