Jean-Claude Van Cauwenberghe : « Le Wallon, pour qu’il redevienne wallon, il doit recevoir un coup de pied au cul »

JCVC, le scandaleux
mercredi 1 janvier, 2020

Quand Jean-Claude Van Cauwenberghe ouvre l’album à souvenirs, c’est un abrégé d’histoire politique qui se donne à lire. C’est que l’ancien ministre-président wallon a presque tout vu, tout vécu depuis un demi-siècle : le déclin industriel wallon, les colères froides de Spitaels, les colères chaudes de Cools, les réformes de l’État âprement négociées avec les Flamands, la transition royale entre Baudouin et Albert, l’infortune de Spitaels, l’assassinat de Cools... Et bien sûr les affaires carolos de 2005, qui ont bien failli le mener en prison et signer l’arrêt de mort du Parti socialiste.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité