Hit parade politique : fume, fume c’est du Belge

dimanche 1 avril, 2018

En Belgique, on n’a pas de Bob Dylan, pas de Public Enemy, pas de Dead Kennedys ni de véritable équivalent à The Clash. Pas de groupes aux textes régulièrement politiques, pas vraiment de chanteurs engagés non plus, du moins de premier plan. Ce qui n’a pas empêché certaines chansons d’artistes « bien de chez nous » de s’attaquer frontalement à la royauté, au gouvernement, aux flamingants et à l’esprit militant. 100 % subjectif, voilà le top 11 qui secoue plus la baraque à frites qu’une nouvelle réforme de l’État.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité