Discours imaginaires : « Mes chers compatriotes… »

mercredi 1 avril, 2020

Digne, émotionnellement intelligent et rassurant pour les uns, toch een beetje drama-queen pour les autres, l'adresse à la nation de Sophie Wilmès qui a fait entrer le pays en confinement est déjà assurée de rester dans les livres d'histoire. Question : cette intelligence émotionnelle aurait-elle été au rendez-vous si cette crise sanitaire avait éclaté avant 2020 ?

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité