Dans les yeux d’Arthur Rimbaud

Fugue au Pays Noir
Par
Photos
samedi 1 septembre, 2018

Arthur Rimbaud a 16 ans quand il entre, les bottines déchirées, à Charleroi par où la guerre le contraint à passer alors qu’il détale vers Paris. Chez les Carolos, il se sent tout de suite bien. Au diable Charleville-Mézières, sa cité natale, agacée par cet adolescent qui porte les cheveux longs... La romancière Nathalie Skowronek imagine les yeux hallucinés du poète s’il devait s’arrêter aujourd’hui dans la ville de ses propres aïeux, immigrés juifs venus de Pologne dans les années 1920 pour trouver du travail dans les mines. La ville où, sur les berges de la Sambre, poussent désormais marina et tours vitrées.

Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité