Covid-19 : une guerre sans arme entre les mains de trois femmes

mercredi 1 avril, 2020
Cela s’est passé un vendredi 13, en 2020. La Belgique commençait à comprendre : ce n’était pas une grippe, ce n’était pas une exagération. Cela ressemblait à un rêve, mais rien n’était plus vrai. Cette réalité à peine croyable, Wilfried a voulu la saisir au vol, en laisser une trace. Depuis le sommet de l’État jusqu’aux travailleurs de première ligne. Pour mémoire.
Pour lire la suite
Où lire cet article en intégralité