Boris Libois, le génie turbulent d’Extinction Rebellion

Wilfried – N°12 – Été 2020
mercredi 1 juillet, 2020

Du faux sang étalé sur les carrosseries du Salon de l’auto, ou une manifestation pacifique à Bruxelles sévèrement matée par la police : voilà deux signatures d’Extinction Rebellion, association internationale qui vise à interpeller les dirigeants sur l’urgence climatique. L’inclassable Boris Libois en est l’une des têtes pensantes. Itinéraire d’un esprit brillant et radical qui a laissé une marque sur la politique écologiste belge, des soirées jeu de société avec Jean-Marc Nollet jusqu’aux photos où il apparaît déguisé en zombie pour dénoncer l’invasion des soldes.

Bart Somers, le libéral venu à bout de l’extrême droite

Wilfried – N° 11- Printemps 2020
mercredi 1 avril, 2020

Quand Bart Somers est devenu bourgmestre de Malines en 2001, l’ancienne capitale des Pays-Bas était décrite par la presse étrangère comme la ville la plus noire de Flandre, et par la Flandre comme la plus sale de toutes. L’extrême droite y dominait facilement le marché électoral. Issu d’une famille nationaliste marquée par la collaboration, Bart Somers a mis au point une recette inattendue : défendre les bienfaits de la société multiculturelle pour repousser le Vlaams Belang. Sa réussite lui a valu une renommée internationale. L’ancien homme de l’ombre de Guy Verhofstadt est aujourd’hui ministre flamand du Vivre ensemble. Sa formule peut-elle marcher au-delà des deux rives de la Dyle ?

Carlo Di Antonio, l’aîné des six

Wilfried – N° 10- Hiver 2020
mercredi 1 janvier, 2020

Fondateur du célèbre festival de Dour et propriétaire immobilier en pleine expansion, Carlo Di Antonio possède la moitié de la commune, ses petits frères et sœurs le reste. Son itinéraire de self-made-man, champion d’athlétisme, fils de mineur des Abruzzes devenu ministre et millionnaire à la force des bras, suscite l’admiration et sert d’exemple à la fratrie. Alors pourquoi diable la popularité du bourgmestre horticulteur est-elle en train de s’effondrer ? Balade au Borinage, dans le Little Italy des charbonnages et les vieux bars enfumés.

Elio Di Rupo, l’ensorceleur

Wilfried – N°9- Automne 2019
dimanche 1 septembre, 2019

On lui promettait la maison de repos après les élections du 26 mai, le destin du pays est une fois de plus entre les mains de cette bête immortelle. Les mémoires d’Elio Di Rupo, président du PS depuis vingt ans, vont bientôt rivaliser d’énormité avec ceux de l’empereur Hadrien rédigés par Marguerite Yourcenar – son livre de chevet. Mais cet homme aux sept ou neuf vies, ce latin lover abonné au Doudou et aux boîtes gay du quartier Fontainas, ce self-made-man et son enfance à la « Germinal », lui qui a le goût pour le mélodrame politique à l’italienne, sait que ce nouveau chapitre risque d’être le plus sombre de tous.

Zakia Khattabi, la survivante

Wilfried – N°9- Automne 2019
dimanche 1 septembre, 2019

C’est un personnage peu commun qui s’est retiré cet été de l’avant-scène politique. Présidente d’Ecolo pendant quatre ans, Zakia Khattabi a traversé son mandat comme une claustrophobe traverserait un tunnel étroit et épineux. Avec son usage féroce de Twitter et son idéalisme à tout crin, la « Baronne » a participé à la renaissance de son parti, qui lui a pourtant fait vivre une soirée cauchemardesque le 17 juillet dernier. Aujourd’hui, tout va mieux. Elle s’est régénérée. Ça tombe bien : la lutte entre « l’écologie et la barbarie » qu’elle prophétise ne fait que commencer.

Anne-Marie Lizin, la grande percée

Wilfried – N°8- Été 2019
samedi 1 juin, 2019

Quatre ans après son décès, que reste-t-il d’Anne-Marie Lizin, Hutoise, femme du monde, professeure, féministe, femme politique, épouse ? Que reste-t-il de ses vingt-six années comme bourgmestre, plus de trente comme parlementaire ? Que reste-t-il de son heure de gloire au PS, avant son exclusion du parti en 2009 ? Quelques pierres ; quelques textes. Des caricatures de presse, quelques gros titres moches, figés dans l’éternité du Web. Pas mal d’anecdotes, beaucoup de louanges. Des critiques contenues, polies par le temps. Quelques casseroles de Schrödinger et un procès en suspens ad vitam æternam.

Didier Reynders, ego contrarié

Wilfried – N°8- Été 2019
samedi 1 juin, 2019

Son brio et son culot, sa carrure et sa carrière laissent croire que tout a souri au vice-Premier ministre MR sortant. Erreur. Ses revers sont même allés croissant, et un échec dans les urnes le 26 mai pourrait le chasser de l’arène belge. Moralité : une vraie bête politique ne fait pas forcément un véritable leader politique.

Alain Destexhe, la politique en solitaire

Wilfried – N°8- Été 2019
samedi 1 juin, 2019

La première partie de son parcours est digne d’un film hollywoodien : le jeune médecin belge sauve des vies dans des pays ravagés par la famine et les guérillas et voit ses idéaux bouleversés par les réalités de terrain. La seconde partie se passe surtout dans les médias: sénateur de droite devenu trublion politique, tenant d’un discours anti-immigration quasi obsessionnel, Alain Destexhe y est en guerre permanente contre le « politiquement correct » et partage les outrances d’un Éric Zemmour. Des sorties de route qui ont fini par l’isoler sur la scène politique et au sein du MR, jusqu’à le mener vers la création de son propre parti. Alors, líder máximo de la droite décomplexée? Pas forcément. « Si je réussissais, ce serait aux autres de développer le concept », admet celui qui aime peut-être plus la médecine et le Rwanda que les pavés dans la mare.

Jinnih Beels, du bidonville de Calcutta à l’hôtel de ville anversois

Wilfried – N°7- Printemps 2019
lundi 1 avril, 2019

C’est l’histoire d’une fillette qui a grandi dans un bidonville près de Calcutta. L’histoire d’une commissaire de police en quête de justice depuis l’assassinat de sa mère. L’histoire d’une femme politique au cœur rouge, partie à la conquête d’une ville portuaire. Avec l’espoir de sauver des socialistes anversois faiblards, au prix d’un pacte avec l’homme fort de la N-VA, Bart De Wever. Ceci est l’histoire de Jinnih Beels.

Kris Peeters : mister Flanders, un homme brisé

Wilfried – N°7- Printemps 2019
lundi 1 avril, 2019

Depuis son irruption en 2004 dans le monde politique belge, Kris Peeters, le George Clooney du CD&V, aura presque tout été : ministre flamand de l’Environnement et des Travaux publics, ministre-président flamand, vice-Premier ministre, ministre fédéral de l’Emploi... Quinze ans plus tard, le voilà qui débarrasse piteusement le plancher. En mai, Kris Peeters sera tête de liste aux élections européennes, ce qui vaut tous les adieux du monde. Une histoire de coups de poignard, de salle de torture et de destin brisé en plein cœur de la rue de la Loi.